Négociation en cours pour le renouvellement de la convention collective des cols bleus et des cols blancs de la ville de Saint-Constant

Courtoisie de la Ville de Saint-Constant

À la suite de la réception d’un avis de grève émis par la partie syndicale visant les journées du 18 et 19 juillet, il est important d’informer la population de l’évolution de la situation entourant les négociations pour le renouvellement de la convention collective des cols bleus et des cols blancs de la Ville de Saint-Constant.

Nous sommes profondément déçus de la tournure des événements, considérant que les employés municipaux de la Ville de Saint-Constant bénéficient de conditions de travail des plus avantageuses.

Les négociations sont entamées depuis juillet 2023 et de nombreuses rencontres ont été tenues entre les représentants de l’employeur et la partie syndicale affiliée au SCFP (Syndicat canadien de la fonction publique) pour s’entendre sur le renouvellement de la convention collective des cols bleus et des cols blancs.

Après le rejet de l’offre patronale finale déposée le 3 avril dernier, il était devenu impératif pour l’employeur de s’en remettre à un médiateur du ministère du Travail afin d’aider les parties à conclure une entente. Une médiation a donc débuté le 17 juin et elle s’est poursuivie les 3 et 4 juillet 2024. Nous avons pu constater, pendant ces trois jours de médiation, l’intransigeance et le peu d’ouverture de la partie syndicale pour rejoindre les offres et les demandes faites par l’employeur, qui étaient des plus concurrentielles par rapport aux villes comparables.

Ces journées se sont conclues avec le dépôt d’une offre finale de la partie syndicale qui s’est révélée irrecevable pour garantir le maintien et la pérennité des services actuellement offerts à la population. Le processus de médiation est toujours en cours, mais a été suspendu par le médiateur du ministère du Travail pour la période estivale.

Avis de grève

Malgré qu’à l’heure actuelle, plusieurs éléments de négociation avaient été réglés lors des trois journées de médiation, un avis de grève a été émis le 5 juillet dernier. Le présent moyen de pression fait notamment suite à la grève de temps supplémentaire déclenchée du 22 avril au 2 juillet.

Tout comme nous l’avons fait depuis le début des moyens de pression, nous ferons tout en notre pouvoir pour minimiser les impacts directs sur les services aux citoyens. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation sur nos plateformes au cours des prochains jours.

Autres conventions collectives réglées

En parallèle à cette négociation, nous tenons à rappeler que la convention collective des employés du Complexe aquatique de Saint-Constant affiliés à une autre organisation syndicale a été conclue le 6 juin dernier, de même que le renouvellement de la convention collective des policiers de la Régie intermunicipale de police Roussillon, signée le 12 juin dernier.

ENTREPRENEURS...
Annoncez-vous localement !

450.755.3515